édition 2016

Initié par le Musée de la danse, Fous de danse est une invitation à vivre la danse sous toutes ses formes, à travers toutes ses pratiques, dimanche 15 mai 2016. De midi à minuit, l’esplanade Charles-de-Gaulle devient le théâtre éphémère de notre communauté dansante : échauffement pour tous, chorégraphies
participatives, Soul Train géant, spectacles, cercles de danses urbaines, fest-deiz, dance floor se succèdent à un rythme effréné.
Fous de danse est un geste artistique dédié à la danse, pour que tout Rennes danse.
Fous de danse s’inscrit dans le cadre des Premiers dimanches aux Champs Libres et de Dimanche à Rennes.

Programme de l'édition 2016

dimanche 15 mai - esplanade Charles-de-Gaulle (gratuit, tout public)
(téléchargez le programme / download the program)

12h-14h

Échauffement public par Boris Charmatz, Anne Teresa De Keersmaeker et Yann Saïz

Quels que soient votre condition physique, votre âge ou votre proximité avec la danse, suivez un entraînement impromptu, inventé pour cet improbable studio de danse sur bitume. Pédagogie sauvage et expérimentale au menu !

**

Libre échange de danses

18 danseurs
18 danses
À chaque danseur une danse.
Dans ce système de troc géant où les échanges sont
tirés aux dés, les règles du marché sont remplacées
par un potlatch ludique de gestes et d’attitudes.
de et avec Nuno Bizarro, Brigitte Chataignier, Elisabeth Fernandes, Katja Fleig, Clémence Fulminet, Lucie Germon, Marzena Krzeminska, Michel Lestréhan, Lenaïg Le Yeuc’h, Thierry Micouin, Mani A. Mungai, Pénélope Parrau, Simon Quéven, Léa Rault, Morgane Rey, Pedro Rosa, Gaël Sesboüé, Simon Tanguy

**

Les Sisyphe de Julie Nioche

Sur la musique The End de The Doors, un groupe d’amateurs exécute une déclinaison de sauts jusqu’à l’épuisement. Ces sauts sont autant de revendications politiques, économiques, éthiques, sociales, esthétiques, partagées le temps d’un acte collectif.
Ateliers menés par Lucie Collardeau, Barbara Eliask, Marinette Dozeville, Miléna Gilabert, Gabrielle Mallet, Philippe Mensah, Lisa Miramond, Bérénice Legrand et Julie Nioche interprètes : CE2-CM1 de l’école Joseph-Lotte, les 6e C du collège Échange, les 2de du lycée Victor et Hélène Basch, les 1re ASSP du lycée Coëtlogon et les Créatives de l’association Danse à tous les étages ! et des Sisyphe du Grand Ouest...

**

Six potentialités chorégraphie de Fabrice Mazliah avec des étudiants de P.A.R.T.S. Bruxelles

Que se passe-t-il dans la tête d’un danseur lorsqu’il est en action ? Les étudiants de P.A.R.T.S. chercheront différentes combinaisons de gestes et de mots pour exprimer tout ce qui se fabrique et s’échange entre leurs corps au travail.
avec Ellada Damianou, Fannie Falk, Theodore Livesey, Karoliina Loimaala, Akiyoshi Nita, Emeric Rabot

**

Golden Living Dreams of Visions de Marc Vanrunxt avec des étudiants de P.A.R.T.S Bruxelles

Partant du rock progressif et psychédélique des années 1960-70, cinq danseurs donnent à voir et à ressentir un langage physique singulier. Ce « rêve éveillé de visions » dessine l’horizon d’un ici et maintenant.
avec Lav Crnčević, Louis Nam Le Van Ho, Souleyman Sanogo, Jacob Storer, Eileen Van Os

**

14h-16h

Boutures d’un Sacre de Dominique Brun, Clarisse Chanel et Marcela Santander

Le Sacre du printemps de Vaslav Nijinski (1913) est un véritable mythe du XXe siècle et pourtant il n’existe aucune image animée de cette pièce. À partir des recherches de Dominique Brun, deux jeunes chorégraphes invitent des enfants à inventer une nouvelle version de l’oeuvre en dialogue avec des enjeux de l’époque contemporaine.
avec des élèves de l'école Paul Langevin de Brest, produit par Le Quartz, scène nationale de Brest

**

Hip-hop kids rencontre proposée par Le Triangle

Une démonstration de hip-hop freestyle par des enfants de 8 à 13 ans.
avec la participation d’enfants des ateliers périscolaires du Triangle dans les écoles Pascal Lafaye, Oscar Leroux, Torigné et Guillevic

**

Exposition de solos avec des danseurs de l’Opéra national de Paris

De grands solos du XXe siècle viendront peupler le bitume, au milieu desquels vous pourrez librement vous promener, pour une visite quasi muséale, comme une promenade en forêt chorégraphique. Pour Fous de danse, des interprètes de l’Opéra national de Paris exposeront un large panorama de la danse au siècle dernier dans une nouvelle proximité avec le public
*avec Caroline Bance, Alessio Carbone, Marion Gautier de Charnacé, Julia Cogan, Grégory Gaillard, Letizia Galloni, Caroline Osmont, Pierre Rétif, Yann Saïz. Avec l’aimable autorisation de l’Opéra national de Paris.

**

Fest-Deiz avec Startijenn et le Cercle celtique de Cesson-Sévigné

Laissez-vous entraîner dans la danse bretonne ! Avec Skeud, leur dernier album, Startijenn retourne aux sources de la danse pour un répertoire où la maturité se met au service de son appétit féroce pour la transe ! Ses compositions mêlent musiques de fest-noz débridées et énergie rock. Une dizaine de danseurs du Cercle celtique de Cesson-Sévigné vous guideront pour entrer dans la danse.
basse et contrebasse : Julien Stevenin ; binioù : Lionel Le Page ; accordéon diatonique : Tangi Le Gall-Carré ; bombarde : Youenn Roue ; guitare : Tangi Oillo. Production : Paker Prod

**

16h-18h

Fest-deiz (suite)

**

Roman photo par Maud Le Pladec et Anne-Karine Lescop avec 20 amateurs

Danse en kit, photocopie animée, performance effrénnée, Roman photo tire son origine du livre Merce Cunningham, un demi-siècle de danse (de David Vaughan) – somme photographique qui retrace le parcours de ce monument de l’histoire de la danse. Le chorégraphe Boris Charmatz s’est emparé de ces photographies, les agençant comme un flip-book géant qui interroge les mécanismes de reproduction du geste.
interprétation : Thibault Chambon, Maximilien Cotinet, Lenaïk Decaix, Pascale et Joséphine Drien, Stéphane Gueguen, Andrew Huart, Anthony Lacouture, Shankar Lestréhan, Émilie Le Poche, Tiphaine Leduc, Youenn Louedec, Élodie Merlot, Ozvann Milin, Virginie Redois, Pauline Rouet, Sonia Salez, Alice Pineau
bande son : Pascal Quéneau

**

Soul Train géant guidé par la compagnie Engrenage, accompagné par la fanfare Funky Staff

Tenter des grands jetés, des passes de hip-hop old school, marcher en dodelinant de la tête... tout est permis dans le Soul Train ! Inspiré de la célèbre émission des années 1970, ce Soul Train géant se propose de parcourir toute la place et d’inclure toutes sortes de danses. Rejoignez-nous et laissez votre soul prendre les commandes !

**

18h-20h

enfant danse collective proposée par Boris Charmatz, musique live de Médéric Collignon

Les danseurs d’enfant, pièce créée par Boris Charmatz en 2011, vous invitent à apprendre des mouvements et à les interpréter à l’unisson pour une expérience collective, joyeuse et trépidante !
En amont du 15 mai enfant a été transmis aux fous de danse de l’école Joseph Lotte, du collège des Hautes Ourmes, des Conservatoires de Rennes et de Châteaugiron, de l’université Rennes 1 et 2, des MJC La Paillette et Antipode, de Mouvances, des ateliers gift, kinder, shaker et training du Musée de la danse…

**

Violin Phase (extrait de Fase) d'Anne-Teresa de Keersmaeker

Chorégraphié sur une composition répétitive du musicien minimaliste américain Steve Reich, Violin Phase suit le même principe de déphasage que les notes qui se décalent lentement dans le rythme, la mélodie et entre les instruments.
interprétation : Anne Teresa De Keersmaeker
musique : Steve Reich, Violin Phase (1967)
production : Rosas

**

Cercles de danses urbaines avec la compagnie Engrenage

Dans les cercles de danses urbaines, la rencontre, l’échange et le partage sont les maîtres mots. Orchestrés par des danseurs spécialistes, ces cercles vous feront voyager dans différentes énergies de danse.

Cercle Make It Funky

orchestré par Fred Ngo KII (jazz rock)

Cercle Break It

orchestré par B-Boy Cambo (break dance)

Cercle K.R.U.M.P. vs H.I.P. H.O.P. ?

orchestré par Cyborgg aka MachineX (krump)

Cercle House of Circle

orchestré par Lasseindra, mother de la House of Ninja (voguing)

Cercle Wynkl Session

orchestré par Willy (experimental)

Cercle Come Inna di Dance

orchestré par Amad Banks DHK (dancehall) et Mariam Paradox-sal
(afro house)

**

20h-00h

Chaconne d’Anne Teresa De Keersmaeker

Chaconne est le dernier mouvement de la Partita no 2 de Bach, architecture vivante sur laquelle prend forme cette chorégraphie. Les lignes classiques sont ici approfondies avec le plus grand sens de l’économie : si l’Allemande nous fait marcher et la Courante courir, l’implacable Chaconne nous jette dans de jubilatoires courses en cercle !
interprétation : Boris Charmatz, Anne Teresa De Keersmaeker
musique : Johann Sebastian Bach, Partita no 2
production : Rosas

**

End-World Mosaic de Daniel Linehan avec des étudiants de P.A.R.T.S.

Daniel Linehan imagine un spectacle donnant accès à une multiplicité de mondes possibles, un désordre minutieusement composé, combinant et recombinant danse et immobilité, texte et image, mouvement élaboré et tâches quotidiennes.
avec Frank Gizycki, Gorka Gurrutxaga Arruti, Robin Haghi, Yuika Hashimoto, Sien Van Dycke, Jara Vlaeminckx

**

Roman photo par Maud Le Pladec et Anne-Karine Lescop avec 20 amateurs

**

Wars & Dances d’Eszter Salamon avec des étudiants de P.A.R.T.S.

La danse comme méthode de partage et de résistance, un laboratoire collectif de transmission et d’engagement. Wars & Dances est un foyer d’insurrection face aux aliénations, au contrôle exercé sur les corps et les consciences.
avec Liza Baliasnaja, Sid Barnes, Amanda Barrio, Suelen Cristina Da Silva, Nikita Chumakov, Anika Edström Kawaji, Bilal Elhad, Cassiel Gaube, Stefean Govaart, Noé Pellencin, Laura-Maria Poletti, Kamola Rashidova

**

Asphalt Club par Rebeka Warrior

L’héroïne du groupe Sexy Sushi travestira l’esplanade en club de nuit où les folles et fous de danse seront invités à revêtir leurs habits de lumières : barbe bleue, robe de diamants, ceinture croco, cuir et paillettes brilleront sous les flashs des stroboscopes de ce dancefloor intense, extravagant et bon enfant.


avant le 15 mai

De nombreux ateliers et rendez-vous gratuits, ouverts à tous vous sont proposés en amont du 15 mai 2016

En raison des perturbations annoncées pour la journée de samedi 14 mai, la conférence d’Isabelle Launay aux Champs Libres est annulée. L'exposition qui se tient au Musée de la danse sera fermée ce jour-là également.

-

Échauffement public avec Raphaëlle Delaunay

En partenariat avec les Tombées de la Nuit, dans le cadre de Dimanche à Rennes
dimanche 3 avril à 12h
Danseuse au parcours éclectique, Raphaëlle Delaunay invite le public à un voyage iconoclaste au travers des styles et des techniques.
Place de Zagreb (métro Le Blosne, Rennes), tout public, gratuit, 1h

Atelier Soul Train avec la compagnie Engrenage

Venez découvrir ce qu'est le Soul Train géant lors d'un atelier Soul Train guidé par la compagnie Engrenage.
Musée de la danse, le 21 avril de 19h à 21h
Plus d'informations dans l'onglet comment participer ?

Jeux chorégraphiques

Conçus par Rémy Héritier et Laurent Pichaud
vendredi 29 avril à 19h
Librement inspirés des jeux de l’OuLiPo, les jeux chorégraphiques mettent au défi public et danseurs d’identifier un style, une esthétique, un auteur, à partir d’extraits dansés, écrits ou inventés pour l’occasion. L’enjeu n’est pas tant de
« tomber juste » que de créer un espace commun pour faire entendre comment chacun regarde et parle de la danse.
Arrivez-vous facilement à parler de la danse ? Nous non plus…
Musée de la danse / St-Melaine (Rennes), tout public, gratuit, 1h30

Exposition

du mardi 3 au samedi 14 mai (fermé le 14 mai en raison des perturbations annoncées pour cette journée)
Une exposition de films dansants pour se mettre en jambes
avant le midi-minuit du dimanche 15 mai !
Musée de la danse / St-Melaine (Rennes), tout public, gratuit, ouvert mardi de 14h à 18h, et de mercredi à samedi de 14h à 19h, fermé le 5 mai

enfant danse collective proposée par Boris Charmatz

Venez danser une phrase chorégraphique collective extraite du spectacle enfant
Atelier tout public et gratuit le mercredi 4 mai 2016 de 19h à 21h au Musée de la danse
Plus d'informations dans l'onglet comment participer ?

Projection de films de la 3e scène Opéra de Paris

jeudi 12 mai à 19h
Rendez-vous au cinéma Gaumont pour un programme de films de danse concocté par la 3è Scène de l’Opéra national de Paris pour Fous de danse.
Cinéma Gaumont (Rennes), tout public, gratuit

Levée danse collective proposée par Boris Charmatz

Rendez-vous place de la Liberté à Brest pour danser à l’unisson 25 mouvements de la pièce Levée des conflits de Boris Charmatz. Laissez-vous guider par les danseurs !
vendredi 13 mai à 18h
Place de la Liberté (Brest), tout public, gratuit, en collaboration avec Le Quartz, scène nationale de Brest, dans le cadre des Humanités, et la compagnie Lola Gatt

Petite histoire de sauts conférence sur le saut d'Isabelle Launay

En écho au projet Les Sisyphe de Julie Nioche
samedi 14 mai à 15h30 - annulée, en raison des perturbations annoncées pour cette journée
Les Champs Libres (Rennes), tout public, gratuit

-

Retrouvez toutes les informations pour participer dans l'onglet comment participer ?


comment participer ?

Vous êtes Fous de danse ?

Venez apprendre la phrase chorégraphique extraite du spectacle enfant et découvrir ce qu'est le Soul Train géant, pour ensuite danser tous ensemble le 15 mai 2016 sur l'esplanade Charles-de-Gaulle.

Atelier enfant, danse collective proposée par Boris Charmatz

Le Musée de la danse propose des ateliers à partir de la pièce enfant créée par Boris Charmatz en 2011. Interprété par des danseurs de tous âges, ce spectacle fait la part belle aux enfants laissant progressivement leur énergie débordante envahir la scène. Pour Fous de danse 2016, Boris Charmatz vous invite à apprendre les mouvements des enfants et à les interpréter à l’unisson le 15 mai prochain pour une expérience collective, joyeuse et trépidante !

Vous souhaitez participer ?

Initiez-vous dès à présent à l'aide du tutoriel vidéo en ligne que vous trouverez ici.
Rejoignez, seul ou à plusieurs, l’atelier tout public (à partir de 6 ans) le mercredi 4 mai 2016 de 19h à 21h au Musée de la danse (38 rue St-Melaine, Rennes). Gratuit, inscriptions auprès de killianledorner@muséedeladanse.org // 02 99 63 87 34.

Atelier Soul Train avec la compagnie Engrenage

Créée en 1970, la célèbre émission de TV Soul Train a fait danser des milliers de spectateurs au son des rythmes issus de la culture noire américaine : soul, jazz, rythm’n blues, disco, rap. Dans le Soul Train Line, deux groupes de danseurs en ligne, les uns derrière les autres, forment un couloir à l’intérieur duquel des duos improvisent des danses funky.
A l’occasion de la seconde édition de Fous de danse, la compagnie Engrenage et le Musée de la danse vous invitent à participer à un Soul Train géant le 15 mai sur l’esplanade Charles-de-Gaulle. Ce Soul Train géant vous propose de parcourir toute la place et d’inclure toutes sortes de danses au rythme de la fanfare Funky Staff. A deux ou en groupe, débutant, amateur ou professionnel n’hésitez pas à sauter le pas et défiler dans ce couloir dansant : sensations fortes garanties. On peut y effectuer des diagonales de grands jetés, se laisser aller sur la musique funk, tenter des passes de hip-hop old school, marcher en dodelinant de la tête, bref, tout est possible, et surtout l’improvisation !

Vous souhaitez participer ?

Rejoignez-nous le 21 avril de 19h à 21h pour un atelier complices avec la compagnie Engrenage au Musée de la danse.
Ouvert à tous, gratuit, inscription auprès de
killianledorner@museedeladanse.org // 02 99 63 87 34


Roman Photo

Vous avez toujours rêvé de danser sans jamais avoir osé le faire ?

Vous n’avez pas ou peu d'expérience de danse ?

C’est le moment de vous lancer !

Le Musée de la danse vous propose de participer à l’aventure chorégraphique Roman Photo !
Le principe est simple : reproduire les photos compilées dans un livre dédié à l’œuvre du chorégraphe américain Merce Cunningham et ainsi composer un véritable roman photo chorégraphique.

Ce projet sera créé pour la seconde édition de FOUS DE DANSE le 15 mai 2016. Il réunira 20 « non-danseurs » et sera dirigé par les danseuses et chorégraphes Maud Le Pladec et Anne-Karine Lescop biographies.

Pour participer à l’audition du 12 mars, il est impératif de :

  • N’avoir pas ou peu d'expérience de danse
  • Être disponible sur l’ensemble des ateliers (voir planning ci-dessous)

Seules les 60 premières personnes correspondant à ces critères seront retenues pour l’audition.

Planning :

  • Audition le 12 mars, horaires au choix : 10h-12h, 13h-15h ou 16h-18h
  • Répétitions de 10h à 17h :
    • Week-end du 26 et 27 mars
    • Week-end du 09 et 10 avril
    • Week-end du 23 et 24 avril
    • Week-end du 30 et 1er mai
    • Week-end du 07 et 08 mai
    • Répétition Générale le samedi 14 mai, de 10h à 16h
  • Présentation le dimanche 15 mai

Le bulletin d’inscription disponible ici est à renvoyer au plus tard le jeudi 10 mars à midi à l’adresse mail suivante killianledorner@museedeladanse.org

Si vous souhaitez plus d’informations, contactez-nous par téléphone au 02 99 63 87 34.

La pièce

Roman photo est une pièce chorégraphique de Boris Charmatz, chorégraphe et directeur du Musée de la danse. Depuis 2009, le projet a été monté dans beaucoup de villes du monde entier.
À partir du livre Merce Cunningham, un demi siècle de danse de David Vaughan, il s’agit de reproduire les postures des photographies et de construire ainsi, de photo en photo, une danse : la danse a lieu entre deux postures, deux positions.
Cette façon d’écrire la danse fait directement écho à la démarche de Merce Cunningham, chorégraphe reconnu pour avoir bouleversé les modes de composition traditionnels : recours à l’aléatoire, autonomisation danse musique, utilisation de règles de jeu pour créer du mouvement au-delà de toute intention.

« Dans l’ouvrage Merce Cunningham, un demi-siècle de danse Roman photo est inclus : des photographies de chaque pièce, et de Merce lui-même, depuis l’âge de cinq ans… En lisant ce livre, l’idée m’est venue que cet ensemble d’images ne rassemblait pas seulement la presque intégralité des projets qu’il a signés à ce jour, mais qu’elle formait aussi en elle-même une chorégraphie, proche en cela des processus que Cunningham met en œuvre pour créer : la danse a lieu entre deux postures, deux positions. Je suppose ainsi qu’il est possible d’inventer une pièce à partir de cette partition d’images, performée du début à la fin.
Je considère que cette expérience est partie intégrante de ma recherche, de mon intérêt spécifique pour la question de l’archive, de l’histoire et des partitions, qui pourrait ici rencontrer sa dimension tumultueuse : l’histoire tout entière de l’œuvre d’une vie devenue livre, transformée à son tour en une pièce, élaborée par une poignée de danseurs durant quatre jours de folie. Ou en tout cas : l’étape d’un chantier...
» Boris Charmatz